Ma piscine est-elle adaptée pour installer un vélo piscine ?

Vélo piscine

Ma piscine est-elle adaptée pour installer un vélo piscine ?

Comme toutes les activités qui se pratiquent dans l’eau (aquagym, aquafitness, aquapunching…), le vélo piscine ou aquabike est particulièrement bénéfique pour la santé. Il attire de plus en plus d’adeptes en raison des avantages qu’il apporte pour le corps. Pour ceux qui ont la chance d’avoir une piscine dans leur maison, quelques critères sont à prendre en compte avant d’y installer le matériel.

Le vélo piscine en quelques mots

Faisant partie intégrante de l’aquagym, l’aquabiking est une activité physique qui se pratique dans l’eau. Alliant le plaisir du vélo et de la natation, cette activité est préconisée à toutes les personnes souffrant de jambes lourdes.

Le vélo piscine fait ainsi travailler tous les muscles des membres inférieurs, à savoir les cuisses, les jambes, les fessiers, les mollets, le ventre, les hanches et les abdominaux. Sous l’apparence d’un vélo d’appartement, le vélo piscine est plongé dans l’eau jusqu’à la taille. L’activité se pratique en groupe ou en solo, sous l’assistance d’un coach.

Les avantages du vélo piscine

Les bienfaits de l’aquabike sur la santé sont indéniables. Bien plus qu’un simple pédalage, il sollicite les parties inférieures du corps, en contrant la résistance des pédales dans l’eau. Cela va non seulement diminuer les cellulites, mais va aussi tonifier le corps, le tout, sans faire d’effort.

Il faut de même savoir que le cœur bat moins vite lorsqu’il est dans l’eau, ce qui favorise l’augmentation des capacités cardiovasculaires. En plus d’améliorer les articulations, le vélo piscine permet aussi de travailler la respiration et de mieux gérer le stress.

Comment bien choisir son vélo piscine ?

Avant d’installer un vélo piscine, il est important de se renseigner sur le modèle d’appareil adapté à son bassin. Il faut savoir qu’il existe différents types de piscine selon https://meseo.fr. Le matériel doit ainsi être sélectionné en fonction de deux critères : le revêtement de la piscine et sa profondeur.

Revêtement de la piscine : tous les types de revêtements sont généralement compatibles avec le vélo piscine (carrelage, liner, PVC, mosaïques, etc.). Il est toutefois conseillé d’installer des empiètements en silicone pour assurer un confort optimal. Grâce à son système de ventouses, le matériel sera solidement fixé sur le revêtement.

Profondeur de la piscine : pour bien choisir son vélo piscine, la pente du bassin ainsi que la hauteur de l’eau sont également des éléments importants à prendre en compte. Pour les modèles avec ventouses, la règle exige que la piscine n’excède pas 1m 40 de profondeur afin de garantir une parfaite adhérence. Si par ailleurs la hauteur de l’eau dépasse 1 m 50, il est plus recommandé d’installer un modèle de vélo clipsable. Celui-ci se fixe sur le bord du bassin.

Dans tous les cas, il est préférable d’opter pour un vélo adapté à la morphologie de la personne et à son niveau de résistance.