Comment faire du vélo avec son bébé grâce à la poussette de running ?

Poussette de running - image

Comment faire du vélo avec son bébé grâce à la poussette de running ?

Quand on est un grand passionné du vélo et que l’on est à la fois père ou mère, on s’angoisse à l’idée de ne plus avoir du temps à consacrer à cette activité sportive. Mais cela est faux. Aujourd’hui, il est désormais possible de veiller sur son petit tout en s’adonnant au vélo. Pour ce faire, il suffit de se procurer une poussette de running. Mais à quoi cette dernière sert réellement ? Le point dans les quelques lignes qui suivent.

Autour de la poussette de running

Jamais entendu parler de la poussette de running ? Comme son nom l’indique, cet équipement a été créé dans le but de permettre de pratiquer certaines activités comme la course ou le vélo tout en emmenant son enfant. Ce matériel créé par Philip Bachler a vu le jour en Amérique dans les années 80. C’est à partir de ce moment que l’on a pu voir des joggeurs avec leur bambin dans des poussettes pour courir. Pour beaucoup, c’est le moyen par excellence de partager des moments de bonheur avec leur bout de chou tout en faisant des activités physiques.

Contrairement à la poussette traditionnelle, celle de running est munie de trois grandes roues qui peuvent circuler sur tous les types de terrains, même sur les plus rugueux. Grâce à celles-ci, on peut la pousser avec une très grande facilité. Bien évidemment, ces roues peuvent crever. Les risques de blessure sont moindres avec cet accessoire. À l’aide d’un dispositif de fixation, certains modèles peuvent être reliés sur un vélo. Ces types de poussettes de running s’adaptent bien aux amoureux de ce dernier.

Quelques précautions à prendre avant l’achat et l’utilisation

Avant l’utilisation de ce type de poussette, il faut s’assurer que ses pneus soient bien gonflés. Il est également suggéré de se procurer un harnais pour maintenir le bébé. Un siège inclinable est aussi recommandé. Il en est de même pour un système de freinage efficace, un guidon et des poignées réglables en hauteur. Enfin, l’achat d’une bâche pour couvrir l’engin est suggéré, particulièrement pendant les journées où la température est très élevée. L’acquisition de cet accessoire doit se faire uniquement dans les enseignes spécialisées en la matière.

Il est vrai que faire du vélo régulièrement avec son enfant est amusant pour lui, et cela crée de même un lien fort entre lui et son parent. Toutefois, il est extrêmement important d’attendre que le petit ait atteint un an et demi pour l’embarquer dans la poussette de running. C’est à ce moment que l’on est vraiment certain qu’il est capable de tenir sa nuque. Il faut garder en tête que le bébé sera en position assise une fois qu’il est dans cet engin.

Courir avec le poupon dès ses premiers mois représente un danger réel, surtout pour son cou. Le mieux est de consulter un pédiatre pour lui demander son avis sur la question avant l’achat d’une poussette de running. Si l’on remarque que le bébé ne sent pas à l’aise en effectuant cette activité, il est préférable d’abandonner.