Astuces pour bien entretenir son vélo de piscine

Malgré qu’il soit très robuste étant donné qu’il est prévu pour une utilisation dans l’eau, le vélo de piscine a quand même besoin de certains entretiens, surtout en prenant en compte son prix parfois trop élevé. Comment faire alors pour toujours le garder en parfait état ? Voici quelques astuces pour faire l’entretien vélo de piscine.

Comment entretenir son vélo de piscine ?

Tout comme les autres outils dédiés aux sports aquatiques, il est nécessaire d’entretenir le vélo de piscine au risque de le voir abîmé après quelques mois d’utilisation. Il est important de noter que rares sont les enseignes destinées à la réparation de cet engin. Par conséquent, il faut faire en sorte que ce dernier ne s’use pas trop vite. L’usager doit savoir que certaines pièces comme les ventouses et la selle sont parfois les éléments qui s’endommagent en premier. Il doit donc régulièrement les vérifier et les réparer dès les premiers signes d’usure.

Pour nettoyer le vélo de piscine, il est conseillé de recourir à l’eau du robinet, puis de l’essuyer avec un tissu doux et sec. Une fréquence de lavage de deux fois par semaine est idéale. Et pourquoi ne pas se procurer une trousse à outils ? Dans tous les cas, il faut faire en sorte d’éliminer l’oxydation. Ces opérations sont particulièrement valables si le bassin est composé d’une grande quantité de chlore ou de sels minéraux.

Avant d’utiliser le vélo, le particulier doit lire au préalable la notice livrée avec. Enfin, il faut éviter de le malmener. On ne doit en aucun cas le balancer à gauche et à droite ni le lancer de manière violente. Au moment de le monter du bassin, il faut le faire avec délicatesse en utilisant les roulettes.

Quel est le prix d’un vélo de piscine ?

Il faut avouer que le prix d’un tel équipement ne manquera pas de pousser son usager à toujours bien l’entretenir. Un vélo de piscine d’entrée de gamme coûtera alors à peu près entre 1 000 euros et 1500 euros. Un vélo à ventouses, quant à lui, vaudra aux alentours des 1700 euros. Un vélo clipsable s’élèvera à 1800 euros. Les modèles certifiés médicalement pour un usage intensif sont les plus chers.

En effet, leur coût atteint les 2600 euros. On les voit surtout dans les salles de sport. Bref, il faut donc considérer son budget avant de se procurer un vélo de piscine. Mais pour un particulier, il ne sera pas forcément nécessaire de s’en offrir un puisqu’on peut bien profiter des bienfaits de cette machine dans les centres de remise en forme. Un abonnement au sein de ces établissements permettra de s’entraîner régulièrement.

Même si le marché regorge toute une panoplie de modèles de vélo de piscine, l’achat doit être effectué uniquement dans les grands magasins spécialisés en la matière. C’est ainsi seulement que le consommateur aura la garantie de recevoir un équipement de très bonne qualité. À noter que le vélo de piscine peut être utilisé par les professionnels en natation et ceux qui craignent l’eau. Il n’y a pas de limite d’âge pour s’en servir. D’ailleurs, cette discipline est recommandée aux séniors. Elle s’adresse aussi aux femmes enceintes.